SEA.AI au Congressional Boating Caucus (groupe de travail du Congrès sur le nautisme)

SEA.AI a fait une démonstration de sa vision artificielle lors de la réunion du Congressional Boating Caucus, le 11 avril 2024, à Washington, D.C.

Cet événement, organisé en partenariat avec la National Marine Manufacturers Association (NMMA), visait à mettre en évidence le rôle essentiel des technologies marines innovantes dans la préservation de la vie marine et la sécurité des plaisanciers. La contribution de SEA.AI a démontré le potentiel de sa vision artificielle dans ces domaines vitaux.

Rapprocher l’innovation automobile et la course au large pour assurer la sûreté et la sécurité des océans.

S’appuyant sur des technologies de vision par ordinateur initialement affinées dans l’industrie automobile, SEA.AI a adapté et rigoureusement testé ces innovations dans l’environnement exigeant de la course au large. Cette application a conduit à la mise au point d’un puissant système de vision artificielle basé sur l’IA, conçu spécifiquement pour un usage maritime. Capables de détecter les objets flottants en temps réel, de jour comme de nuit, ces systèmes renforcent la sécurité maritime et ouvrent la voie à la navigation autonome et à la surveillance de l’environnement, ce qui permet de relever des défis cruciaux allant de la navigation complexe à la protection des écosystèmes marins et de la vie marine.

Transformer la sécurité et la sûreté maritimes.

La vision artificielle de SEA.AI permet de relever les défis critiques en matière de sécurité et de sûreté dans le secteur maritime :

Prévenir les collisions: Renforcer la sécurité de la navigation en détectant et en évitant les obstacles en temps réel, qu’il s’agisse d’autres navires ou de dangers maritimes imprévus.

Sécuriser les navires et les équipages: Fournir des capacités de surveillance avancées pour se protéger contre la piraterie et les tentatives d’embarquement non autorisées.
Protection de la vie marine: Prévenir les collisions avec les mammifères marins en détectant leur présence ou faciliter l’application des réglementations en matière de pêche en détectant les activités de pêche non autorisées dans les zones maritimes protégées et nationales.
Surveillance des côtes: Offrir une surveillance continue des zones côtières afin de soutenir les efforts de protection de l’environnement et de sécurité maritime.
Navigation autonome: Faire progresser les navires entièrement autonomes ou télécommandés en améliorant la connaissance de la situation au-delà des capacités de l’équipement standard tel que l’AIS et le radar.

Le rôle des décideurs politiques dans l’innovation maritime

Lorsque SEA.AI, ainsi que des innovateurs tels que Garmin, Navico, Whale Seeker, Fathom Science et Viking, ont présenté leurs technologies au Congressional Boating Caucus, le dialogue s’est étendu au-delà de la simple innovation. Cette rencontre a mis en évidence l’importance de la collaboration entre les technologues et les législateurs pour faire progresser la sécurité maritime et protéger l’environnement. Le soutien législatif aux technologies telles que la vision artificielle est essentiel pour renforcer la sécurité maritime et protéger les écosystèmes. La veille basée sur l’IA de SEA.AI illustre comment les nouvelles technologies peuvent apporter des contributions positives significatives dans ces domaines, en soulignant l’importance des politiques et des réglementations qui favorisent de telles innovations. Le partenariat entre les créateurs de technologies et les décideurs politiques est essentiel pour assurer la protection et la durabilité de nos océans à l’avenir.

Une vision pour l’avenir

Alors que SEA.AI démontrait ses capacités aux législateurs américains, le PDG de la start-up a souligné les implications plus larges de sa technologie. « Ce qui a commencé comme une solution pour la voile de compétition est maintenant prêt à transformer les normes de sécurité et de sûreté dans le monde maritime », a déclaré Marcus Warrelmann, PDG de SEA.AI. « Notre technologie offre une connaissance de la situation inégalée, transformant le paysage maritime en un environnement plus sûr pour tous.

Related articles

SEA.AI sur la Transat CIC

Ce vendredi (28 avril 2024), la Transat CIC partira de Lorient dans l’Ouest de la France pour rejoindre New York sur la côte Est des Etats-Unis. Cette course réunira 33 IMOCA dont 20 sont équipés du système de vision artificielle SEA.AI.

SEA.AI au Congressional Boating Caucus (groupe de travail du Congrès sur le nautisme)

SEA.AI a fait une démonstration de sa vision artificielle lors de la réunion du Congressional Boating Caucus, le 11 avril 2024, à Washington, D.C.

Baltic Yachts Navigue avec la Technologie de Machine Vision de SEA.AI

Baltic Yachts, un chantier naval pionnier, intègre la technologie de machine vision de SEA.AI à sa gamme d’options innovantes